Flux RSS         Mail

recherche de jeux de societe Recherche

tests tout le site

Dossier

Les jeux de société coopératifs pour adultes
Les jeux de société coopératifs pour adultes

Publié le 17/05/2015
Aujourd’hui nous allons vous présenter une catégorie de jeux qui est dans l’air du temps, un type de jeu qui se fait de plus en plus présent dans nos crémeries habituelles, je veux bien entendu parler du jeu coopératif.

Qu’est-ce qu’un jeu de société coopératif ? Comme son nom l’indique, c’est un jeu où les joueurs doivent coopérer. Leur but est simple : s’allier pour triompher.

Depuis le début des années 2000, le nombre de jeux coopératifs a augmenté de façon significative. Son succès est sans doute dû au fait qu’il propose une façon différente de jouer, axée sur l’entraide.

Les caractéristiques du jeu de société coopératif

La première chose qui saute aux yeux lorsque l’on joue à un jeu coopératif, c’est qu’il est généralement plus convivial qu’un jeu de société classique (hormis les jeux d’ambiance). Il y a une grande interaction entre les joueurs ; ils sont obligés de s’échanger des informations, de réfléchir ensemble et de prendre des décisions en commun s’ils veulent avoir une chance de remporter la partie. Ainsi, le stress de la compétition disparaît, on gagne ensemble ou on perd ensemble. Le problème de cette interaction c’est que certains joueurs vont en profiter pour guider voire contrôler les autres joueurs, les empêchant de jouer comme bon leur semblent.

L’organisation est souvent la clef de la victoire. Dans la plupart des jeux coopératifs, les joueurs incarnent des personnages différents. Ils ont tous diverses aptitudes qui sont complémentaires. Cette astuce permet de forcer les joueurs à coopérer pour optimiser l’utilisation des compétences et pouvoirs mis à leur disposition. Une des difficultés pour un auteur de jeu coopératif est de trouver un bon équilibrage lorsqu’ils manquent des joueurs dans une partie. En effet, si le nombre de joueurs maximum n’est pas atteint, certains personnages, donc pouvoirs, ne sont pas joués et le jeu peut s’avérer plus difficile. Il existe tout de même des solutions, comme dans Ghost Stories, où les personnages disponibles sont tous présents sur le plateau, et les joueurs peuvent utiliser le pouvoir des personnages absents grâce à un talisman.

Une variante du jeu coopératif: le jeu semi-coopératif

Une des variantes du jeu coopératif est d’avoir un traître dans l’équipe, une personne contre qui lutter qui veut empêcher l’équipe de gagner. Parfois on connaît son identité, parfois non. Ce mécanisme permet de dynamiser le jeu, de lui donner du répondant, de le rendre vivant. Grâce à cela, le jeu s’adapte aux joueurs pour les contrer au mieux.
Dans certains cas d’ailleurs, comme pour les Mousquetaires du Roy, nous constatons que le jeu est proche du jeu de rôle, avec une configuration joueurs contre maître du jeu.

Voici quelques exemples de jeux coopératifs :



Ghost Stories
Auteur : Antoine Bauza
Nombre de joueurs : 1 à 4
Test sur Game Stories

Dans ce jeu d’Antoine Bauza les joueurs incarnent des moines taoïstes qui doivent exorciser des fantômes et détruire l’infâme Wu-Feng. Les 4 moines disponibles ont chacun des pouvoirs différents, il sera donc très important pour les joueurs de communiquer pour utiliser judicieusement leur pouvoir s’ils osent espérer gagner la partie. Ghost Stories est un excellent jeu à essayer d’urgence.




Mousquetaires du Roy
Auteurs : Gilles Lehmann, François Combe
Nombre de joueurs : 1 à 6
Test sur Game Stories

Si il y a bien un thème adapté aux jeux coopératifs c’est bien celui des 3 Mousquetaires. Ici nos vaillants Mousquetaires doivent comme à leur habitude contrer les plans de Richelieu et de Milady. Les joueurs incarnent les Mousquetaires et doivent réussir la quête des ferrets pour gagner. L’intérêt du jeu est que l’un des joueurs peut incarner Milady, et son but sera de ralentir au maximum les pauvres Mousquetaires à l’aide de pièges, de défis et de duels. Le jeu offre la possibilité de jouer jusqu’à 6, 5 Mousquetaires et 1 Milady. Il est également possible de jouer sans Milady. Dans cette configuration le jeu perd de son intérêt, car la présence de Milady rend le jeu plus vivant, et oblige les Mousquetaires à mettre en place une stratégie tout en sachant que Milady pourra anticiper leurs mouvements.



Battlestar Galactica
Auteur : Corey Konieczka
Nombre de joueurs : 3 à 6

Bestseller adapté de la série télévisée, Battlestar Galactica (BSG pour les intimes) nous plonge dans le conflit contre les Cylons. Une lutte acharnée pour la survie de l'humanité est donc d'actualité. Les parties sont longues et intéressantes, et parmi vos rangs se trouvent des traîtres qui parfois s’ignorent ce qui rend les parties très plaisantes.




Horreur à Arkham
Auteurs : Kevin Wilson, Richard Launius
Nombre de joueurs : 1 à 8

Un des thèmes les plus utilisés pour les jeux de société et les jeux de rôle est le mythe de Cthulhu. Impossible de passer à côté de l’univers de Lovecraft. Dans ce jeu les joueurs incarnent des investigateurs qui doivent lutter contre les forces du mal en fermant des portails dimensionnels présent à Arkham. Là encore les personnages sont différents et peuvent s’équiper des divers objets pour les aider dans leur quête. Tout comme BGS les parties, ainsi que les règles sont très longues, mais en contrepartie, le jeu est passionnant.




Salem
Auteur : Michael Rieneck
Nombre de joueurs : 2 à 4
Test sur Game Stories

Salem est un peu une version light de Horreur à Arkham. Le principe est le même. Les joueurs endossent le rôle d'étudiants qui doivent fermer des portails dimensionnels. Les règles sont beaucoup plus courtes, et les mécanismes plus simples. A la différence de nombreux jeux coopératifs, ici les 4 personnages proposés sont identiques.
Salem est un jeu intéressant pour se familiariser avec le mythe de Cthulhu et les jeux coopératifs.




Pandémie
Auteur : Matt Leacock
Nombre de joueurs : 2 à 4
Site officiel
Test sur Game Stories

On sort un peu des sentiers battus avec un thème original, celui des maladies… Vous êtes une sorte de médecin sans frontière et vous devez éradiquer des maladies. Comme d’habitude tous les personnages ont des pouvoirs différents. Pandémie s’adresse plutôt à un large public, on est loin d’un BGS ou d’un Horreur à Arkham. Il fera une très bonne introduction pour ceux qui veulent découvrir les jeux coopératifs.




Les Chevaliers de la Table Ronde
Auteurs : Bruno Cathala, Serge Laget
Nombre de joueurs : 2 à 8
Site officiel

Comme son nom l’indique, les joueurs devront incarner un chevalier de la Table Ronde. Leur but, réussir des quêtes héroïques. Attention tout de même il y a peut-être un traître parmi vos frères d’armes, à vous de le démasquer avant qu’il ne soit trop tard.




Le Donjon de Naheulbeuk
Auteurs : Antoine Bauza, Ludovic Maublanc
Nombre de joueurs : 3 à 6

Pourrez-vous triompher de ce célèbre donjon ? Ce jeu basé sur l’univers de Naheulbeuk permet aux joueurs d’incarner une belle brochette de bras cassés bien connus des fans du donjon puisque présent dans divers produits comme les mp3, les bandes dessinés et les romans. Le Donjon de Naheulbeuk à la particularité de loucher du côté des jeux d’ambiance en proposant des défis inhabituels et drôles. Les parties offrent un savant mélange de jeu de rôle, de combat et de défis ridicules, idéal pour jouer dans la bonne humeur.



Yggdrasil
Auteurs : Cédric Lefebvre, Fabrice Rabellino
Nombre de joueurs : 1 à 6
Site officiel

Ici les joueurs incarnent les différents dieux de la mythologie scandinave : Odin, Thor, Tyr, Heimdall, Frey et Freyja. Chaque dieu incarné possède un pouvoir particulier. Des créatures avancent en Asgard ; à chaque tour, les joueurs auront le choix entre différentes actions afin de lutter contre l'avancée des ennemis. Les mécanismes sont bien intégrés au thème. Relèverez-vous le défi du Ragnarök ?



Andor
Auteur : Michael Menzel
Nombre de joueurs : 2 à 4
Site officiel
Test sur Game Stories

Andor a reçu l'As d'Or - Jeu de l'année au festival des Jeux de Cannes 2013. Chaque joueur incarne un personnage issu de l'univers médiéval fantastique, et ensemble ils devront réaliser une des 5 légendes présentes dans le jeu. Le maître mot est la coopération, il est indispensable de bien réfléchir à ses actions pour évaluer correctement les conséquences et avoir le maximum de chances de gagner. A noter que les règles sont intégrées à la première légende, ce qui est agréable car cette solution permet de commencer directement une partie sans avoir à lire un livret de règles qui aurait pu être indigeste.



Sherlock Holmes Détective Conseil
Auteurs : Suzanne Goldberg, Raymond Edwards, Gary Grady
Nombre de joueurs : 1 à 8
Test sur Game Stories

Pensez-vous être meilleur que Sherlock Holmes ? Sherlock Holmes Détective Conseil est un jeu très original où les joueurs doivent résoudre des enquêtes ensemble et ensuite comparer leurs résultats avec le plus grand détective de tous les temps. Le jeu contient 10 fameuses enquêtes de Sherlock Holmes, à vous d’enquêter avec vos amis. A votre disposition : des indices, des témoins, les journaux ainsi qu’un plan de Londres. Menez votre enquête comme vous le souhaitez, puis comparez vos résultats avec le grand Sherlock !



Ile interdite
Auteur : Matt Leacock
Nombre de joueurs : 2 à 4

On sort ici du traditionnel jeu coopératif : l’île interdite tient dans une boite au format moyen et se veut plus accessible, plus rapide que les autres jeux coopératifs. Le but de votre équipe d’aventuriers est de récupérer les quatre trésors disséminés sur l’île et de vous échapper ensuite par hélicoptère. Attention, le temps est compté, si l’île ne sombre avant que n’ayez tout accompli, la mission se solde par un échec.



Hanabi
Auteur : Antoine Bauza
Nombre de joueurs : 2 à 5

Hanabi est encore bien différent des jeux cités précédemment. Dans ce jeu de cartes coopératif, les joueurs vont essayer de reconstituer cinq suites de cartes de même couleur dans l'ordre croissant de 1 à 5. La particularité du jeu est qu'aucun joueur ne peut voir son propre jeu, mais voit uniquement celui des autres joueurs. Il devra jouer avec ses cartes, en fonction des indications données par ses coéquipiers. A chaque partie, vous essayez d'améliorer votre score qui dépend des suites que vous reconstituez.



Liens Exterieurs Liens Exterieurs