Flux RSS         Mail

recherche de jeux de societe Recherche

tests tout le site

Interview

Interview d'Olivier Fagnère, illustrateur de Spring Fever
Interview d'Olivier Fagnère, illustrateur de Spring Fever

Publié le 05/04/2011
Le printemps est là et le jeu de société Spring Fever est de sortie aussi ! On voulait en savoir un peu plus sur son illustrateur Olivier Fagnère qui a accepté de répondre à nos questions.

Game Stories : Pouvez-vous vous présenter, décrire brièvement votre parcours ?

Olivier Fagnère : J'ai fait des études artistiques, un petit tour dans la "bulle internet" en tant qu'info-graphiste avant de me lancer dans l'illustration via la bande dessinée au début, puis dans divers médias aujourd'hui.

GS : Comment êtes-vous devenu illustrateur dans le monde du jeu ?

Olivier : C'est grâce à un auteur (Guillaume Blossier) qui avait apprécié mon travail en BD et qui a réussi à m'imposer auprès de son éditeur pour que j'illustre un de ses jeux. De là, de proche en proche j'ai côtoyé différents éditeurs et multiplié les projets.

GS : Vous avez signé les illustrations du jeu Spring Fever sorti dernièrement chez Filosofia. Pouvez-vous nous décrire brièvement les étapes que vous avez suivies pour mener à bien ce projet ? Combien de temps avez-vous passé en tout, des première discussions jusqu'à la remise du matériel final ?

Olivier : Spring Fever est l'exemple même du projet facile à mener. L'éditeur (Filosofia) souhaitait un traitement familial, coloré, amusant. J'ai tout d'abord travaillé sur la couverture qui devait donner le ton du jeu. Je suis dans un premier temps parti sur quelque chose d'un peu trop adulte (mes escargots étaient assez nonchalants et gloutons). J'ai ensuite fait d'autres propositions. Une fois que l'éditeur a choisi une voie le reste a suivi facilement. Un tel jeu, c'est deux à trois semaines de travail.





GS : Pouvez-vous nous expliquer comment vous travaillez avec les éditeurs ? Avez-vous beaucoup de contraintes ?

Olivier : Je travaille souvent avec les mêmes éditeurs. On se connait bien, les échanges sont fluides. On me présente le thème du jeu (c'est là que mon cerveau s'emballe positivement), la tranche d'âge à laquelle on s'adresse et le délai pour livrer le jeu (c'est là que mon cerveau devient douloureux). Les contraintes je m'y suis fait. Elles sont surtout d'ordre mécanique (de jeu). Il m'arrive de me laisser emporter par le thème et de proposer quelque chose de trop délirant, mais globalement je reste dans les clous.

GS : En quoi le monde de l'illustration ludique est-il différent de celui de la BD ? Avez-vous les mêmes contraintes (liberté, temps) ?

Olivier : Il s'agit bien souvent de projets relativement courts. Courts par la quantité de choses à illustrer (c'est rare d'avoir une centaine d'illustrations, même si ça peut arriver) et courts par le temps dont je dispose (les éditeurs, une fois le jeu signé, l'intercalent dans leur planning de production en fonction des grands événements de l'année comme Essen, Cannes ou Noël). Mais ce temps court est aussi un temps de liberté. Le thème imposé me permet d'explorer des univers et des traitements qui me font progresser. L'illustration de jeu, c'est un peu un laboratoire pour moi.
La BD, c'est une aventure sur la longueur. On en a pour minimum 6 mois. C'est un travail d'endurance.

GS : Parmi les travaux de vos collègues illustrateurs de jeux, est-ce qu'un jeu vous a particulièrement touché artistiquement ?

Olivier : Les illustrateurs s'observent les uns les autres. Avec à la fois un œil critique mais aussi avec de l'admiration quand un "concurrent" a réussi à trouver la solution à un problème de représentation. Je n'ai pas de jeu particulier qui me vient à l'esprit mais je trouve que globalement l'illustration ludique est en pleine forme et en constant renouvellement. Et je pense que les joueurs y sont de plus en plus sensibles.

GS : Quelles seront vos prochaines parutions en tant qu'illustrateur de jeux ?

Olivier : J'ai plusieurs jeux qui vont sortir chez Cocktail Games : Foutrak, L'Atelier des Chefs, etc...

GS : Nous vous remercions de vous être prêté à ce jeu des questions réponses, et nous vous souhaitons une bonne continuation !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le blog graphique d'Olivier Fagnère.



Liens Exterieurs Liens Exterieurs