Test du jeu

Coup de coeur Game Stories

Escape : La Malédiction du Temple

Avec un nom comme ça, pas de place au doute, le but de Escape est de s’enfuir. En effet, les joueurs, d’intrépides aventuriers, visitent des temples à la façon d’Indiana Jones. Mais tout ne se passe jamais comme prévu. Le jeu commence lorsque les joueurs n’ont plus que 10 minutes pour quitter les lieux.

Escape : La Malédiction du Temple


Le destin au creux de la main

Pour s’enfuir, c’est simple, les joueurs possèdent chacun 5 dés qu’ils devront lancer sans cesse pour obtenir des combinaisons. En début de partie, le jeu est composé de 3 tuiles : la tuile de départ centrale, et une tuile à droite et à gauche. Les aventuriers devront aller de tuile en tuile jusqu’à arriver à la tuile de sortie. Pour qu’un joueur puisse se déplacer sur une tuile adjacente, il faut qu’il réalise la combinaison de 2 dés indiquée sur la tuile où il souhaite se rendre. Bien sûr, il faut faire apparaître de nouvelles tuiles si les joueurs comptent explorer le temple. Là encore, pour piocher une nouvelle tuile, il faut que le joueur réalise une certaine combinaison de 2 dés. Une fois réalisée, il pioche la tuile, et la place de façon adjacente à la tuile qu’il occupe. Enfin, une fois la dernière tuile atteinte, le joueur pourra sortir en réalisant la combinaison de sortie. Celle-ci est particulière car elle peut varier. Quoi qu’il arrive, elle est composée du symbole clé, mais son nombre est variable. En effet, en début de partie, suivant le nombre de joueurs, il y a un certain nombre de joyaux magiques dispersés un peu partout dans le temple. Il faudra activer un maximum de ces joyaux pendant l’évasion car la combinaison de sortie est le nombre de joyaux non activés plus 1. Il est évident que comme le joueur ne possède que 5 dés, il faut absolument qu’il reste moins de 4 joyaux. Comme d’habitude, pour activer les joyaux, il faut réaliser la combinaison indiquée dans les salles en contenant.

Escape : La Malédiction du Temple Escape : La Malédiction du Temple


S'unir ou périr

Le maître mot du jeu est la coopération. En effet, tout d’abord, pour gagner, il faut que tous les joueurs sortent, donc pas le choix, il faut que les joueurs s’entraident. Ensuite, pour activer les joyaux, il faut réaliser des combinaisons qui nécessitent de nombreux dés, et heureusement, il est possible de mettre ses dés en commun avec les autres joueurs, s’ils sont sur la même tuile. Il faudra donc se mettre d’accord sur les déplacements pour optimiser les activations. Autre détail important, les dés possèdent un symbole de masque noir, qui lorsqu’on l’obtient, maudit le dé, ce qui a pour conséquence de le rendre inutilisable. Pour lever la malédiction, il suffit d’obtenir le symbole masque d’or qui permet de réutiliser deux dés maudits. La particularité de ce symbole est qu’on peut l’utiliser pour aider les autres joueurs présents sur la même tuile. Si un joueur à des dés inutilisables, un autre joueur peut utiliser un de ses dés avec le symbole masque d’or pour lui débloquer deux dés. Inutile de vous dire, que pendant la partie, il y aura de nombreux dés bloqués, il faudra donc faire savoir à ses compagnons que l’on a besoin d’aide pour ne pas rester bloqué. La coopération est donc très importante, les joueurs devront communiquer sans cesse pour se déplacer, pour activer les joyaux, et surtout pour débloquer des dés.

Un chemin parsemé d’embûches

Ce n’est pas tout, comme dit au début, les joueurs n’ont que 10 minutes pour s’enfuir, le jeu est donc fourni avec un CD audio ainsi qu’un sablier pour les joueurs ne possédant pas de lecteur CD. Le CD contient 2 pistes audio de 10 minutes, il faut donc mettre le CD en ambiance sonore et réussir à s’enfuir avant la fin de la piste. Autre surprise, deux fois au cours de l’évasion, un gong retentira, ce qui signifie que tous les joueurs devront revenir très rapidement sur la tuile de départ. En cas d’échec, les joueurs en retard perdront définitivement un dé. Une fois que les joueurs ont bien compris les mécanismes et qu’ils ont réussit à s’évader sans trop de problème, ils pourront compliquer le jeu. Le jeu possède 2 sets de tuiles différentes. Les secondes tuiles, qui remplaceront les premières, possèdent des malédictions et des bonus qui pimentent le jeu. Certaines malédictions priveront le joueur de dés ou de la parole. Ces malédictions pourront être brisées par des combinaisons, qui vous feront perdre un temps précieux. Les bonus sont très puissants et pratiques, ils pourront permettre aux joueurs d’avoir un symbole supplémentaire, de se téléporter, ou de passer à travers des murs.

Escape : La Malédiction du Temple Escape : La Malédiction du Temple


Une joyeuse pagaille

Voilà pour le principe du jeu, maintenant comment ça marche concrètement. Tous les joueurs devront lancer leurs dés en même temps, sans arrêt. Dès qu’ils ont une bonne combinaison, ils font l’action associée, ils peuvent également conserver des dés et n’en relancer qu’une partie. La difficulté, c’est qu’il faut également faire attention aux autres joueurs pour les aider ou se mettre d’accord sur les actions à effectuer. Il est évident que le jeu est un peu chaotique, ça lance des dés à tout va, ça crie, suppliant de l’aide pour débloquer des dés, c’est un gros défouloir d’une dizaine de minutes. D’ailleurs, c’est une des forces du jeu, car le jeu est court, il est donc très rapide à jouer, et les parties peuvent s’enchaîner rapidement. Toutefois l’intérêt du jeu retombe assez rapidement une fois que les joueurs ont réussi à gagner plusieurs fois et peu donc lasser un certains nombre de joueurs. Escape se range donc dans la catégorie des jeux apéro/ambiance bien que sa boite soit imposante, il est parfait pour commencer une soirée ou pour jouer rapidement.

Game Stories le


Partager 

Note donnée par Game Stories

16

Escape est un jeu surprenant et original, mais ne pouvant pas plaire à tout le monde. Bien que le jeu soit coopératif, tous les joueurs jouent en même temps chacun dans leur coin, il faut donc rester à l’écoute des autres joueurs pour progresser rapidement. Lancer des dés sans s’arrêter peut paraître rébarbatif et ennuyeux pour certaines personnes. Tout ça rend le jeu chaotique et très stressant, il ne faut donc pas s’attendre à jouer tranquillement. L’ambiance sonore et graphique permet d’exploiter pleinement le thème des temples mystérieux perdus dans la jungle. On pourra regretter qu’il y ait seulement 2 pistes audio disponibles, il aurait été intéressant d’avoir plusieurs ambiances avec des timings différents pour les fermetures des portes, histoire de surprendre les joueurs. Quoi qu’il en soit, Escape est un excellent jeu qui permet de passer de très bons moments, à condition de ne pas en abuser, sous peine d’être lassé rapidement.

Points forts / Points faibles

  • L’ambiance sonore ajoute beaucoup à l’immersion.
  • La présence d’un sablier pour ceux qui n’auraient pas de lecteur CD sous la main.
  • Les parties sont très courtes, ce qui permet d’éviter l’ennui du lancé de dés.

  • Seulement 2 pistes audio différentes, d’autres pistes auraient été la bienvenue pour surprendre les joueurs et varier les parties

Donnez votre avis sur Escape : La Malédition du Temple

Escape : La Malédition du Temple

Votre pseudo:

Votre e-mail:

Votre note sur 20:

Votre commentaire:

This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
Entrez les caractères figurant dans l'image ci-dessus.


Infos du jeu

Nom : Escape : La Malédition du Temple

Auteur(s) : Kristian Amundsen Østby

Illustrateur(s) : Oliver Schlemmer

Editeur(s) : Queen Games

Année : 2012

Type(s) : Equipes, Coopératif, Ambiance

Nombre de joueurs : 2 à 5

Age : A partir de 8 ans

Durée : 10 min

Prix : 40 €

Site Web : Site officiel

4
4
3
3
6

Achetez le jeu


Liens extérieurs